• Tous
  • Articles
  • Vidéos
  • Podcasts

0 résultats

Retour

“J’ai décidé de céder mon point de vente”

3 décembre 2021

Après 38 années passées au sein du Groupement Les Mousquetaires, Marie-Noëlle Lefebvre a décidé de céder son Intermarché de Buc (78) en région parisienne. Elle nous raconte son parcours ainsi que les derniers mois avant la cession de son entreprise.

Comme beaucoup d’adhérents, Marie-Noëlle Lefebvre n’a pas toujours été cheffe d’entreprise. Elle connaît pourtant le Groupement comme sa poche. Elle y travaille depuis 38 ans : « J’ai rejoint le Groupement en tant que collaboratrice lors d’un stage d’été et je ne l’ai plus jamais quitté ! ».

Originaire du Berry, elle occupe divers postes dans les directions régionales des services d’appui… Jusqu’à son arrivée en région parisienne et la rencontre avec celui qui deviendra son mari.

Des débuts difficiles

Ensemble, ils reprennent l’Intermarché de Buc, près de Versailles, mais les débuts sont difficiles. « Le magasin avait beaucoup de dettes, nous avons mis plusieurs mois pour assainir les finances. L’équipe non plus ne fonctionnait pas, nous avons donc tout recommencé à zéro. »

Les efforts paient : très vite, la nouvelle équipe redresse la barre !

Dans ses dernières années, notre magasin faisait 32 millions d’euros de chiffre d’affaires, c’est très important dans notre secteur !

Il y a deux ans, elle déclare une grave maladie qui la change profondément.
« Aujourd’hui, j’ai plus de mal à supporter le stress. J’ai besoin d’une vie plus tranquille. »
Elle a donc décidé de céder son entreprise à la fin de l’année 2021.


Une cession oui mais pas à n’importe qui

Très vite, une condition s’impose : Marie-Noëlle et son mari ne veulent pas transmettre leur entreprise à un inconnu.

« Ce point de vente, c’est un peu notre bébé. Nous l’avons toujours dirigé de manière familiale. Lorsque nous l’avons repris, le turn-over était étourdissant. Aujourd’hui, j’ai des employés qui me suivent depuis 18 ans ! Je voulais m’assurer que je les laissais entre de bonnes mains. » 

Le couple se met en quête de candidats pour la reprise : « Nous avions dans notre entourage un frère et sa sœur qui partageaient les mêmes valeurs et convictions que nous. On s’est dit qu’ils correspondaient parfaitement au profil que nous recherchions. » 

Ce n’est qu’une fois l’accord des deux adhérents reçu que Marie-Noëlle et son mari décident d’informer le Groupement… qui donne son aval.


Une procédure très encadrée 

La date de cession est fixée au 31 décembre 2021. Les mois qui précèdent sont assez denses pour le couple qui doit réunir de nombreux documents. 

« Cela ressemble beaucoup à la vente classique d’un bien. Il faut rassembler toute une série de papiers attestant des travaux menés dans le point de vente, de ceux qui sont prévus, des mesures sanitaires et sociales menées… ». 

Quant au prix du point de vente, il est fixé par le Groupement. « C’est facile et on est sûr qu’il correspond bien au marché. »

À chaque étape, des juristes référencés accompagnent le couple dans sa démarche.


Continuer à s’impliquer pour le Groupement 

Même s’ils sont convaincus de leur décision, Marie-Noëlle et son mari ne céderont pas leur point de vente sans un petit pincement au cœur.

« Ma maladie m’a en quelque sorte obligée à lever le pied mais j’adore mon équipe, je suis fière de ce que nous avons accompli ensemble. Heureusement, je suis rassurée car mon point de vente restera entre de bonnes mains. »

La cheffe d’entreprise continuera néanmoins à gérer deux magasins « Comptoir de la bio » dont le Groupement Les Mousquetaires est actionnaire.

En parallèle de son rôle de chef d’entreprise, Marie-Noëlle continue aussi de faire du tiers-temps dans le Groupement

Vous savez, quand j’étais malade, j’ai fait de nombreuses réunions de tiers-temps depuis l’hôpital. Je suis sûre que cela a contribué à mon rétablissement. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes extraordinaires dans mon métier, continuer à partager mon expérience, c’est une manière de faire perdurer ce lien si précieux.

*Tiers-temps : Environ deux jours par semaine, les adhérents assurent bénévolement la gestion du Groupement afin de maintenir son bon fonctionnement.

Partager

  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Devenir Mousquetaire,
Une aventure unique pour #ChangerDeVie

Découvrir