• Tous
  • Articles
  • Vidéos
  • Podcasts

0 résultats

Retour

Collaborateurs chez la concurrence, nous sommes devenus chefs d’entreprise chez Les Mousquetaires

9 mai 2022

Collaborateur-concurrence-chef-entreprise-mousquetaires

Kelly Amsallem et Yannick Andrieu ne se connaissent pas, pourtant ils ont un parcours similaire. Ils étaient salariés dans des enseignes concurrentes, avant de devenir adhérents Les Mousquetaires. Ils nous parlent de leurs parcours respectifs et nous expliquent leurs choix.

Quel est votre parcours ?

Kelly Amsallem

“Je suis titulaire d’un master en commerce et marketing. Après mes études, je suis très vite rentrée chez Lidl où j’ai été responsable des ventes pendant quatre ans. C’est là que j’ai rencontré mon mari Sébastien, également collaborateur dans cette enseigne. Très vite, nous avons eu envie de lancer notre propre affaire.”

 

Yannick Andrieu

“J’ai suivi une formation commerciale et comptable à l’issue de laquelle j’ai commencé chez Auto E. Leclerc en tant que stagiaire. À la fin de ma période de stage, j’ai été recruté en tant que vendeur.

Quatre ans plus tard, je devenais directeur du centre L’Auto E. Leclerc de Montauban, poste que j’ai occupé pendant 10 ans. En parallèle, je m‘investissais auprès de la centrale d’achat GALEC, le Groupement d’achat de Leclerc, dans le cadre de missions similaires au tiers-temps* chez Les Mousquetaires.

Par la suite, et grâce à ma formation, je suis devenu Directeur Administratif et Financier de tout le Groupe E. Leclerc de Montauban. Cette expérience a duré deux ans. C’est grâce à ce parcours que j’ai eu envie de monter ma propre entreprise.”


Pour quelles raisons avez-vous décidé de lancer votre propre entreprise ?

Kelly Amsallem

Mon mari et moi nous sentions un peu bridés : trop dans les process et pas assez dans le commerce. En plus, chez Lidl, il n’est pas possible d’ouvrir son propre magasin. Nous avons donc décidé de nous tourner vers une autre enseigne. C’est dans cette démarche que nous nous sommes rendus à Franchise Expo.”

 

Yannick Andrieu.

“J’étais très heureux dans mon poste cependant j’avais envie de retrouver le terrain et le contact client. Je suis un passionné d’automobile et chez L’Auto E. Leclerc, il faut tout d’abord posséder un hypermarché pour prétendre à un centre auto. En plus, je savais que le parcours de postulant était long (plusieurs années) et les opportunités d’achat de centre E.Leclerc très rares.”


Roady-chef-entreprise-mousquetaires

Pourquoi avoir choisi le Groupement Les Mousquetaires ?

Kelly Amsallem

“À Franchise Expo, nous avons rencontré des représentants des différentes enseignes présentes sur le salon. Nous n’avons pas trop adhéré au modèle de franchise classique et nous nous retrouvions davantage dans le commerce associé. Finalement, c’est Intermarché qui nous a séduits.”

"Le fait que le Groupement soit producteur et commerçant a été décisif dans notre choix. Et plus on creusait son positionnement, plus on se disait qu’on partageait les mêmes valeurs !"

Yannick Andrieu

“Chez Les Mousquetaires, j’ai tout de suite été conquis par le tiers-temps* qui m’a rappelé les fonctions que j’occupais au GALEC lorsque j’étais directeur. J’avais déjà de l’expérience dans le secteur automobile et dans la gestion d’une entreprise. Cela m’a permis d’avoir une idée très précise du projet que je voulais monter. C’est pour cela que je me suis tourné vers le Groupement. Je savais que le statut de commerce associé me correspondrait mieux, surtout celui appliqué chez Les Mousquetaires, qui offre une grande marge de liberté mais également une interdépendance forte.”


Cela n’a pas été trop difficile de tout quitter ?

Kelly Amsallem

“Si ! Nous occupions deux très bons postes chez Lidl. Démissionner, c’était comme un grand saut dans l’inconnu. D’autant qu’il peut s’écouler plusieurs mois entre notre formation et l’ouverture du magasin. Heureusement, nous avons toujours été très bien accompagnés par le Groupement.”

 

Yannick Andrieu

“Non, je savais très bien où je mettais les pieds et j’étais sûr de mon choix. J’avais même déjà repéré plusieurs emplacements pour implanter mon futur centre !”


Et aujourd’hui, avec du recul, vous êtes satisfaits de votre choix ? 

Kelly Amsallem

“Cela fait huit mois que nous avons ouvert notre Intermarché Express à Toulouse et nous apprenons encore tous les jours. C’est passionnant car il y a beaucoup de choses à faire. Très vite, nous nous sommes répartis les tâches en fonction de nos affinités et cela fonctionne très bien. Nous sommes très contents !”

 

Yannick Andrieu

“Oui très ! Les débuts ont été mouvementés car j’ai commencé quatre mois avant le premier confinement. Heureusement, j’ai bénéficié d’un soutien sans faille du Groupement. C’est ce qui m’a permis de lancer un concept de Centre Auto novateur centré sur le bien-être des clients mais aussi sur celui de mes collaborateurs.

J’ai mis beaucoup d’énergie à créer une véritable culture d’entreprise au sein de ma société avec une brand plateforme, des process ainsi que des règles de vie spécifiques. Aujourd’hui, ça fonctionne et je suis très fier de ça.”


Comment voyez-vous l’avenir ?

Kelly Amsallem

Pourquoi pas ouvrir un deuxième magasin ? Mais pas tout de suite ! La priorité aujourd’hui, c’est de prendre nos marques. Cela nous permettra aussi de faire du tiers-temps*. On en a très envie depuis le début mais il était difficile de dégager du temps !”

Yannick Andrieu

“Ces dernières années, je me suis beaucoup investis dans la création de ma société et pour l’instant ma priorité c’est d’assurer sa pérennité. Et dans le même temps, je veux aussi passer plus de temps avec ma famille et mes proches. J’ai besoin de trouver cet équilibre !”

Mousquetaires-chefs-entreprise-tiers-temps

*Tiers-temps : Environ deux jours par semaine, les adhérents assurent bénévolement la gestion du Groupement afin de maintenir son bon fonctionnement.

Partager

  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Devenir Mousquetaire,
Une aventure unique pour #ChangerDeVie

Découvrir