• Tous
  • Articles
  • Vidéos
  • Podcasts

0 résultats

Retour

Les mots de la franchise

27 avril 2022

mots-clés-de-la-franchise-franchise

Commerce associé : les mots fondateurs 

Se lancer dans le commerce associé n’est pas une mince affaire. Avec Alexandra Bouthelier, déléguée générale de la Fédération du Commerce coopératif et Associé, nous sommes revenus sur les grands principes de ce type de réseaux de commerçants, à travers les mots qui le définissent.


Adhérent(e)s : Ce sont les acteurs principaux du système de commerce associé.
Ils sont associés à la fois au capital de leurs outils de travail et aux décisions de leur Groupement. Pour Les Mousquetaires, cette double implication se traduit par le tiers-temps* qui garantit aux chefs d’entreprise de, piloter tous les postes de l’entreprise.


Indépendance : Le commerce associé permet au chef d’entreprise de rester indépendant.
C’est une dimension importante car contrairement au système de franchise classique, il jouit d’une grande liberté dans son point de vente, par exemple pour adapter localement la stratégie commerciale de son enseigne.


Double vie professionnelle :  L’adhérent a la chance d’avoir une double vie professionnelle.
Comme je le disais, chez Les Mousquetaires, on parle de tiers-temps* qui souvent, se déroule les journées de mardi et mercredi.
Pendant ce temps, l’adhérent a l’opportunité de quitter son point de vente pour prendre part aux décisions d’un grand groupe. (Par exemple : des négociations avec des fournisseurs à la définition de la stratégie marketing ou encore le recrutement de ses futurs collègues).
Le reste du temps, il assume son rôle de chef d’entreprise dans la grande distribution. Cette double vie est très stimulante pour les adhérents.


Solidarité : Lorsque l’on est chef d’entreprise, on est souvent très isolé.
Ce n’est pas le cas quand on intègre une enseigne de commerce associé qui est beaucoup plus tournée vers l’extérieur qu’une enseigne classique.
Par exemple, chez Les Mousquetaires, cela commence dès la formation. Les futurs adhérents sont formés par leurs pairs, accompagnés par des référents qu’ils peuvent contacter à n’importe quel moment.

J’ai connu un adhérent qui avait fait 300 km pour pouvoir participer à l’ouverture du point de vente de celui qu’il avait aidé pour sa formation. Cette valeur de solidarité est centrale dans le commerce associé. Sans elle, le système ne tiendrait pas.

Le savoir-faire : Quand on choisit le commerce associé, on opte pour un système qui encadre et guide les démarches.
Tous les savoir-faire et les connaissances nécessaires à la bonne tenue d’une entreprise, que ce soit pour bien ficeler un dossier de demande de prêt par exemple ou la mise à disposition d’outils de gestion de l’entreprise, sont déjà présents. Et c’est d’autant de démarches et de soucis en moins pour l’adhérent !


Agilité : L’agilité rejoint un peu la notion de double vie professionnelle.
Sur une semaine, un adhérent agit localement dans son point de vente en gérant ses équipes, en ayant une relation commerciale avec des fournisseurs locaux et d’une manière générale avec les acteurs de sa région.
Puis, pour son tiers-temps*, il est amené à se rendre dans sa direction régionale ou au siège à côté de Paris. Et cette mobilité, on la retrouve aussi dans les différentes fonctions qu’il occupe. Pour beaucoup d’adhérents, il s’agit d’une vraie respiration !


*Le tiers-temps : environ deux jours par semaine, les adhérents assurent bénévolement la gestion du Groupement. Ce concept de la grande distribution est essentiel au fonctionnement.

Partager

  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Devenir Mousquetaire,
Une aventure unique pour #ChangerDeVie

Découvrir